De Beaux Héros en vérité ! – Tragédie, Comédies

 

C’est ainsi que Tchékhov lui-même caractérise les personnages de ses nouvelles. C’est par cette affirmation et cette exclamation que Tchékhov répond au grand Tolstoï, qui lui reproche de n’écrire que des bagatelles, de ne pas avoir de héros positif, de n’écrire que sur des minables… Il explique alors que n’ayant pas croisé sur son chemin d’Alexandre de Macédoine, il écrit sur les femmes et les hommes qu’il rencontre chaque jour. Si Tolstoï méprise ces hommes et ces femmes « ordinaires », Tchékhov vit depuis toujours à leur côté. Il sait leur lâcheté, leur médiocrité, leur ignorance et il connaît leurs difficultés, leurs souffrances physiques et morales… N’en déplaise à Tolstoï, Anton Pavlovitch écrira trois mille nouvelles. Le défilé peut commencer…

 

 

Après avoir créé plusieurs spectacles à partir des nouvelles de Tchékhov, la compagnie Les Affranchis travaille à un nouveau  programme, créé spécialement pour la collection TAPIS NOIR.

Le premier acte de ce spectacle sera composé d’une nouvelle tragique  : Le Violon de Rothschild. En contrepoint, nous jouerons des comédies : Extrait du journal d’un aide comptable, Fragment du journal d’un irascible, Mort d’un fonctionnaire, Malveillance, L’œuvre d’art, Le vengeur, Sans titre.